24 Fév

Comment éviter un AVC: 10 conseils

Un Accident vasculaire cérébral est un arrêt soudain de la circulation sanguine au niveau du cerveau. 3/4 des AVC sont dû à un caillot qui bouche une artère (appelés AVC ischémiques). les AVC hémorragique sont liés à des lésions des parois du vaisseau. En France, les AVC représentent 130 000 cas par an, comprenant 40 000 décès. 30 000 patients atteints d’AVC garderont des séquelles lourds. Découvrez comment éviter un AVC dans cet article.

6 signes d’alertes d’un AVC

Comment détecter un AVC ?

  • Trouble soudain de l’équilibre et ou de la marche
  • Difficulté soudaine à trouver ses mots et à les exprimer
  • Perte soudaine de la vue d’un œil ou vision troublée
  • Maux de tête violents et intenses
  • Perte soudaine de sensation d’un membre du corps: la face, un bras, une jambe ou tout un côté
  • Perte de motricité ou de force d’un membre (bras, jambe) ou atteinte du visage (bouche, lèvre, etc.)

En cas de doute vous pouvez repérer un AVC chez une personne grâce au “FAST” :

  • F (Face): Si le visage de la personne vous semble anormal, demandez lui: “peux-tu sourires ?”
  • A (Arm): un des bras semble inactif. Lui demander: Peux-tu lever tes deux bras ?
  • Speech (la parole): La personne a du mal à s’exprimer. Lui demander: peux tu répéter cette phrase après moi ? (choisir une phrase simple)
  • T (Time): Le temps est compté, pressez-vous d’appeler les urgences (15= SAMU).

Comme éviter l’accident vasculaire cérébrale (AVC)

Le ministère de la santé Nous propose les 10 points suivants pour éviter un AVC.

Nous en revenons au quatre pilier d’une santé durable:

  1. PSYCHOLOGIE: Combattre l’hypertension artérielle et le stress (augmentez votre qualité de vie, dormez suffisamment, manger moins salé).
  2. ALIMENTATION: Perdre du gras et notamment au niveau des viscères (optez pour une alimentation équilibrée et en juste quantité).
  3. L’ACTIVITÉ PHYSIQUE: Entrainer son système cardio-vasculaire et musculaire (Choisissez une ou plusieurs activités physiques à placer dans votre quotidien. Pas une journée sans bouger !)
  4. LES OBSTACLES: Tabagisme, alcool à outrance, etc. Les facteurs aggravants le risque d’accidents vasculaires sont connus, ne les cultivez pas. De nombreuses possibilités existent pour vous faire accompagner et sortir d’une spirale négative.

La plupart de ces facteurs sont sous votre contrôle, il serait dommage de ne rien faire. Comme on nous le répète souvent, “mieux vaut prévenir que guérir”!

Prenez soin de vous !

Nos sources:

  • https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-cardiovasculaires/accident-vasculaire-cerebral-avc/article/la-prevention-des-avc
  • https://www.has-sante.fr/